1700ème anniversaire de la naissance de la Saint Martin

Am Stram Gram et leurs lanternes de la Saint-Martin 2016

Depuis trois ans, chaque année nous fêtons à la maison la Saint-Martin mais cette année fut très spéciale car c'est le 1700ème anniversaire de sa naissance.

Cette année martienne est particulièrement célébrée à Tours, ville dont il fût évêque et où il fut inhumé. Et nous habitons à 1 heure et demi de Tours !



Cette année nous avons donc vécu la Saint-Martin collectivement d'autant plus que nous avions nos amis woofers -du blog Petit à petons voyageons à la maison-, c'est donc 6 enfants et 4 adultes qui ont préparé leurs lanternes ensemble. La fabrication est racontée en détail ici par nos amis.






La vie de saint Martin de Tours s’est achevée à Candes-Saint-Martin (à la frontière entre la Touraine et l’Anjou). Les habitants de Tours ont alors entrepris de ramener le corps de leur évêque jusqu’à la capitale tourangelle. C’est en remontant la Loire qu'un phénomène légendaire s’est produit : au passage du corps de saint Martin de Tours, les fleurs se sont mises à éclore. C'est ce que l'on nomme l'été de la Saint-Martin, c’est d'ailleurs un redoux que l’on continue à observer très souvent à la mi-novembre !


En souvenir de cet épisode, ce 10 novembre 2016 une statue de Saint-Martin a descendu la Loire depuis Saint-Cyr-sur-Loire sur une gabarre, arrivée à Tours au niveau du Pont Wilson elle a été accueillie par un lancer de lanternes et des chants de marins.





Puis elle est remontée sur la place Châteauneuf accompagnée par la foule et ses lanternes.



Là étaient offerts chocolat chaud, vin chaud, fouées, fromages aux présents. Cette fête s'est terminée avec l'illumination de la statue de Saint-Martin sur le dôme de la Basilique et un joli feu d'artifice tiré depuis la tour.



Les enfants ont beaucoup apprécié, ils ont aussi été beaucoup félicité par les passants pour leurs superbes lanternes.




Arte a sorti à cette occasion un reportage de qualité sur la vie de Saint-Martin, malheureusement indisponible en VOD pour le moment.

Nous y avons appris que le manteau de Saint-Martin, soldat de l'Empire était blanc et non rouge (son habit était rouge), qu'il l'a certes coupé en deux mais pas par le milieu : il a enlevé la doublure chaude et à garder le dessus ... il ne pouvait donner un bien appartenant à l’Empereur.