Fifi Brindacier, enfant libre et Am aussi ...

Quand Am vous déclare : "Maman, Fifi, elle ne va pas à l'école, c'est une enfant libre, comme moi !" et que pour bien souligner sa pensée, elle marche en faisant un petit bond sur le "comme moi" ! vous connaissez le programme pour les années à venir ... (si vous en doutiez).



Fifi et donc Am -comme elle- sont des enfants libres certes ... mais c'est à dire ?

Aurore du blog Education Joyeuse l'a exprimé mieux que moi, je la cite :

"En réalité, comme le dit Alexander S. Neill, le fondateur de Summerhill, un enfant libre, « autonome » fait peur aux adultes. Un enfant libre est audacieux, créatif, joyeux, bruyant, extravagant parfois, contestataire souvent. En fait, il n’est pas tant contestataire qu’il ne remet en cause un système et ses règles souvent injustes, car c’est un monde d’adultes auquel l’enfant doit s’adapter (être sage, ne pas faire de bruit, rester assis, être contrôlé) et non un monde qui accueille l’enfant tel qu’il est. Dans Fifi, Astrid Linfgren prône une éducation libre, mais non sans limites. Fifi apprend au gré de ses aventures, une foule de choses, comme une exploratrice !"

C'est tout à fait cela, Am conteste, Am apprend au gré de ses aventures, Am est joyeuse, créative et extravageante ! Une enfant tout à fait "extraordinaire" comme le disent les marins du bateau de son père au moment de quitter Fifi.

Et Stram en prend le chemin, inspirée par l'ainée ... pour Gram, je le sais déjà, il est de la même pate qu'Am. On ne va pas s'ennuyer !

Pour lire tout l'article d'Aurore sur Fifi : http://www.education-joyeuse.com/2012/06/fifi-brindacier-un-modele-inspirant.html

Un synopis rapide de Fifi Brindacier (source : Wikipédia)
Fifi, le personnage principal de cette série de romans, vit dans la Villa Drôlederepos  avec Monsieur Nilsson , un petit singe et Oncle Alfred, un cheval. Cette petite fille rousse de neuf ans, « pas plus haute que trois pommes », a pour père le Capitaine Efraïm Brindacier, le roi des mers du sud. Avant qu'il ne devienne roi, il était pirate et on l'appelait la terreur des mers du nord. Selon Fifi, il serait trop gros pour se noyer. Fifi est également très riche (elle possède un coffre rempli de pièces d'or) et très forte (elle est capable de porter son cheval et d'échapper à deux policiers). Elle a deux amis, Tommy et Annika, qui habitent la maison voisine de celle de Fifi. Ces deux derniers sont souvent impressionnés par Fifi qui peut se coucher quand elle le désire ou encore monter sur le mobilier de sa villa et s'amuser avec ce qui lui plaît.