Leonardo Da Vinci et Giacomo

Après Vincent, c'est Léonard qui est entré dans la vie d'Am Stram et Gram à travers les Picture Study.



Le calendrier a été commandé directement en Italie sur le site ATSitaliasphop.

En effet nous avions beaucoup de mal à trouver un calendrier sur Giotto (prochain sur la liste des Picture Study) il a fallu commander directement dans la Péninsule et au passage nous avons fait le plein d'artistes italiens : Giotto donc, Leonardo da Vinci, Michel-Ange et Botticelli.

Il a cependant été aisé de trouver en occasion et en bibliothèque des livres de littérature jeunesse pour aller à sa découverte.

Deux livres se sont parfaitement complétés, l'un le présentant pendant sa jeunesse et l'autre vers la fin de sa vie.


  • Leonardo de Ibi Lepscky

Dans ce livre nous suivons Leonard enfant qui change de passion régulièrement et que son père soutient à chaque fois en lui offrant matériels et traités.
Mais le père craint qu'il soit inconstant jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il est intéressé par tout cela à la fois et il sera tout cela à la fois : botaniste, architecte, peintre, etc.




Cependant ce qui importe le plus à son père c'est qu'il ne soit pas notaire comme tous ses ancêtres, sûr c'est réussi !

  • Léonard de Vinci de Guido Visconti et Bimba Landmann (Collection Bilboquet)

Dans cet ouvrage, le lecteur suit Giacomo, un enfant de 10 ans, petit diablotin, qui vivait au service de Leonard de Vinci alors déjà âgé (c'est un fait historique bien renseigné).


Toutes les passions de Leonard de Vinci sont évoquées notamment son grand amour de la nature et de la liberté. Ainsi Leonard est montré achetant sur les marchés des oiseaux en cage pour ensuite les libérer, cela a touché le cœur des enfants.

La réalisation de ses œuvres marquantes sont contextualisées et décrites : La Joconde, les recherches sur les chauves-souris, les machines volantes et les armes, la Cène pour le couvent de Sainte-Marie des Grâces, ses machines pour les fêtes de François 1er.

Les enfants ont donc retrouvé affichées les œuvres qu'ils avaient déjà découvertes dans le livre, c'était parfait, très motivant.

Giacomo se sent espionné par la Joconde, elle le regarde où qu'il soit alors qu'il désire commettre divers méfaits. Alors quand ce fut au tour de la Joconde d'être affichée dans le salon, les enfants aussi se sont sentis surveillés ! Nous avons bien ri.



Lorsque Leonard de Vinci rejoint la cour de François 1er à sa demande (ne pouvant emmener la fresque de la Cène du couvent de Sainte-Marie des Grâces, il ramène son auteur !). Am a toute seule fait le lien avec notre Youpi ! sur François 1er. C'est un plaisir de voir les connaissances se recouper et construire peu à peu une culture générale.



Il nous faut maintenant programmer une visite du Louvre et surtout de la dernière demeure de Leonard de Vinci Le Clos Lucé à Amboise.